Andrew Taylor Still, fondateur de l'ostéopathieHISTORIQUE

Le père de l’ostéopathie, Andrew Taylor Still était le premier médecin à comprendre les interrelations entre les systèmes du corps.

En 1874, il rompt avec la médecine traditionnelle de son époque, puise dans la médecine grecque, égyptienne, indienne et se rend compte que l’équilibre de la santé passe par l’équilibre du squelette.

En 1900, un de ses disciples, William G. Sutherland, diplômé de la première école américaine d’ostéopathie, découvre l’ostéopathie crânienne.

DÉFINITION

 L’ostéopathie est une profession de santé exclusivement manuelle qui permet de diagnostiquer et de traiter les pertes de mobilité des différentes structures qui composent le corps humain.

C’est une discipline préventive et curative complémentaire de la médecine allopathique et de la kinésithérapie qui s’appuie sur des principes physiologiques et anatomiques des différents niveaux tout en considérant la globalité de l’organisme.

L’ostéopathie connaît une démarche dite «  systémique », elle prend en compte les interdépendances des différents éléments et systèmes constitutifs du corps humain (anatomiques, physiologiques), mais aussi des facteurs environnementaux.

PRINCIPES

  • La main, outil d’analyse et de soin
  • La prise en compte de la globalité de l’individu
  • Le principe d’équilibre tissulaire

DÉROULEMENT D’UNE SÉANCE

  • L’anamnèse : interrogatoire et examen des bilans radiologiques du patient
  • Tests : tests palpatoires spécifiques à la recherche de restrictions de mouvement
  • Traitement : techniques spécifiques afin de réharmoniser l’ensemble des structures perturbées dans leur mobilité
  • Conseils

L’OSTÉOPATHIE A TOUS ÂGES DE LA VIE

L’ostéopathe choisit la technique la mieux adaptée et la plus confortable pour chaque patient, en fonction de son âge, de sa morphologie et de la zone du corps à corriger. Il peut traiter le nourrisson, l’enfant, l’adulte, le sportif comme la personne âgée.

Ma pratique de l’ostéopathie est axée sur un ensemble de techniques crâniennes, viscérales, de fascias ainsi que de manipulations articulaires douces.

CHAMPS D’APPLICATIONS

L’ostéopathie intéresse tous les grands systèmes du corps :

  • le système orthopédique et locomoteur : entorses, tendinites, lombalgies, dorsalgies, cervicalgies, douleurs articulaires, douleurs maxillaires, ..
  • le système neurologique : névralgies cervico-brachiales, intercostales, faciales, d’Arnold, cruralgies, sciatiques, ..
  • le système cardio-vasculaire : troubles circulatoires des membres inférieurs, congestion veineuse, hémorroïdes, ..
  • le système digestif : colites, constipation, ptôse d’organes, gastrites, ..
  • le système O.R.L. et pulmonaire : rhinites, sinusites, vertiges, bourdonnements, céphalées, migraines, ..
  • le système neuro-végétatif : anxiété, troubles du sommeil, ..
  • les séquelles de traumatismes : fractures, entorses, chutes, accidents de voiture, ..
  • le suivi de traitement orthodontique avec appareillage chez l’adolescent
  • le suivi osteopathique à titre préventif

LIMITES

L’osthéopathie ne traite pas les maladies dégénératives, organiques, infectieuses ou génétiques. Votre ostéopathe saura vous réorienter vers un spécialiste si votre motif sort de son cadre de compétence.